Réseau des libraires indépendants
en Auvergne-Rhône-Alpes

MENU

À la une

  • La saison des Prix Littéraires 

La saison des prix littéraires s'ouvre ce jeudi 29 octobre avec le Grand Prix du Roman de l'Académie française.
Voici les trois finalistes : 
Héritage, de Miguel Bonnefoy (Rivages)
La Grande Épreuve, d’Étienne de Montety (Stock)
L’Historiographe du royaume, de Maël Renouard (Grasset)

Viendront ensuite :
Le Prix Femina (révélé le 3 novembre) dont les finalistes sont :
Pour les romans français :
Barocco Bordello, de Thierry Clermont (Seuil)
Le tailleur de Relizane d'Olivia Elkaïm (Stock)
Nature humaine de Serge Joncour (Flammarion)
Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel)
Une piscine dans le désert de Diane Mazloum (JC Lattès)

Pour les romans étrangers :
Les graciées de Kiran Millwood Hargrave, traduit par Sarah Tardy (Robert Laffont)
Ce que je ne veux pas savoir et Le coût de la vie de Deborah Levy, traduits par Céline Leroy (Sous-Sol)
Betty de Tiffany McDaniel, traduit par François Happe (Gallmeister)
Le dernier interview de Eskhol Nevo, traduit par Jean-Luc Allouche (Gallimard)
Patagonie Route 203 d'Eduardo Fernando Varela, traduit par François Gaudry (Métailié)
Nickel Boys de Colson Whitehead, traduit par Charles Recoursé (Albin Michel).

Pour les essais :
Les villes de papier de Dominique Fortier (Grasset)
Génération offensée de Caroline Fourest (Grasset)
Armen: l'exil et l'écriture d'Hélène Gestern (Arléa)
Joseph Kabris ou les possibilités d'une vie de Christophe Granger (Anamosa)
Beyrouth 2020: journal d'un effondrement de Charif Majdalani (Actes Sud)
Le musée, une histoire mondiale (vol.1) de Krzysztof Pomian (Gallimard)

Le Prix Décembre (révélé le 5 décembre) dont la sélection est :
Le pont de Bezons de Jean Rolin (P.O.L)
Les corps insurgés de Boris Bergmann (Calmann Lévy)
Thésée, sa vie nouvelle de Camille de Toledo (Verdier)
Le bonheur, sa dent douce à la mort de Barbara Cassin (Fayard)
La Tannerie de Célia Levi (Tristram)
De parcourir le monde et d’y rôder de Grégory Le Floch (Christian Bourgois)
L’Anomalie d'Hervé Le Tellier (Gallimard)
Pacifique de Stéphanie Hochet (Rivages)
Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier (Minuit)
Le jeu des ombres de Valère Novarina (P.O.L)
Chavirer de Lola Lafon (Actes Sud)

Le prix de Flore (révélé le 5 novembre), dont la deuxième sélection suit :
Cinq dans tes yeux d’Hadrien Bels (Éditions de L’Iconoclaste)
Un hiver à Wuhan de Alexandre Labruffe (Éditions Verticales)
La grâce de Thibault de Montaigu (Éditions Plon)
Sept gingembres de Christophe Perruchas (Éditions du Rouergue)
La trajectoire des confettis de Marie-Eve Thuot (Éditions du sous-sol)

Le Prix Médicis (révélé le 6 novembre), dont la deuxième sélection suit :
Les 10 romans français :
Chloé Delaume Le Cœur synthétique, Seuil
Pierre Ducrozet, Le Grand vertige, Actes Sud
Laure Gouraige, La fille du père , P.O.L
Hervé Le Tellier, l’Anomalie, Gallimard
Celia Levi, la Tannerie, Tristram
Jean-Pierre Martin, Mes fous, L’Olivier
Diane Mazloum, Une piscine dans le désert, JC Lattès
Laurent Mauvignier, Histoires de la nuit, Minuit
Eric Reinhardt, Comédies françaises, Gallimard
Camille de Toledo, Thésée, sa vie nouvelle, Verdier

Les 7 romans étrangers :
Eva Baltasar, Permafrost, Verdier, traduit par Annie Bats
Brit Bennett, L'Autre moitié de soi, Autrement, traduit par Karine Lalechère
Colum McCann, Apeirogon, Belfond, traduit par Clément Baude
Antonio Muñoz Molina, Un promeneur solitaire dans la foule, Seuil, traduit par Isabelle Gugnon
Ghazi Rabihavi, Les garçons de l’amour, Serge Safran, traduit par Christophe Balaÿ
Jon Kalman Stefansson, Lumière d'été, puis vient la nuit, Grasset, traduit par Eric Boury
Charles Yu, Chinatown, intérieur, Aux Forges de Vulcain, traduit par Aurélie Thiria-Meulemans

Les 14 essais et documents :
Olivier Betourné, La vie comme un livre, Philippe Rey
Luc Bronner, Chaudun, la montagne blessée, Seuil
Johann Chapoutot, Libres d’obéir: Le management, du nazisme à aujourd’hui, Gallimard
Georges Didi Huberman, Eparses, Editions de Minuit
Fang Fang, Wuhan, ville close, Stock
Christophe Granger, Joseph Kabris ou les possibilités d’une vie, Anamosa
Karl Ove Knausgaard, Fin de combat, Denoël
Baptiste Morizot, Raviver les braises du vivant, Actes Sud
Nathalie Léger, Suivant l’azur, POL
Sandra Lucbert, Personne ne sort les fusils, Seuil
Benoît Peeters, Sandor Ferenczi, Flammarion
Muriel Pic, Affranchissements, Seuil
Pascal Quignard, pour deux titres, La Réponse à Lord Chandos, Galilée, et L'homme aux trois lettres, Grasset

Le Prix Goncourt (annoncé le 10 novembre), dont les finalistes sont :
Les impatientes de Djaïli AMADOU AMAL (Emmanuelle Collas)
L'anomalie de Hervé LE TELLIER (Gallimard)
L'historiographe du Royaume de Maël RENOUARD (Grasset)
Thésée, sa vie nouvelle de Camille de TOLEDO (Verdier)

Le prix Renaudot (annoncé le 10 novembre), dont voici la deuxième sélection :
Ce qui plaisait à Blanche de Jean-Paul Enthoven (Grasset)
Un crime sans importance d'Irène Frain (Seuil)
Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel)
L'Anomalie d'Hervé Le Tellier (Gallimard)
Les démons de Simon Liberati (Stock)
Une piscine dans le désert de Diane Mazloum (J.-C. Lattès)
La Grande épreuve d'Etienne de Montety (Stock)
La Faucille d'or de Anthony Palou (Rocher)
Amrita de Patricia Reznikov (Flammarion)

La deuxième sélection d'essais :
La vie comme un livre d'Olivier Bétourné (Philippe Rey)
Les Villes de papier de Dominique Fortier (Grasset)
L'autre Rimbaud de David Le Bailly (L'Iconoclaste)
Avec Pessoa de Frédéric Pajak (Noir sur blanc)

Le Prix Interallié (remis le 18 novembre) dont la première et dernière sélection suit :
Mohammed AÏSSAOUI - Les Funambules (Gallimard)
Franck BOUYSSE - Buveurs de vent (Albin Michel)
Jean-Paul ENTHOVEN- Ce qui plaisait à Blanche (Grasset)
Irène FRAIN - Un crime sans importance (Seuil)
Thibault de MONTAIGU - La grâce (Plon)
Étienne de MONTETY - La grande épreuve (Stock)
Véronique OLMI - Les évasions particulières (Albin Michel)
Éric REINHARDT - Comédies françaises (Gallimard)

Le Prix Goncourt des lycéens (remis le 26 novembre), dont la première sélection suit :
Les funambules de Mohammed AÏSSAOUI (Gallimard)
Les impatientes de Djaïli AMADOU AMAL (Emmanuelle Collas)
Héritage de Miguel BONNEFOY (Rivages)
Yoga de Emmanuel CARRÈRE (P.O.L)
Saturne de Sarah CHICHE (Seuil)
Un crime sans importance d'Irène FRAIN (Seuil)
Chavirer de Lola LAFON (Actes Sud)
L'anomalie de Hervé LE TELLIER (Gallimard)
Mes fous de Jean-Pierre MARTIN (L'Olivier)
Les roses fauves de Carole MARTINEZ (Gallimard)
La Société des Belles Personnes de Tobie NATHAN (Stock)
La chambre des dupes de Camille PASCAL (Plon)
L'historiographe du Royaume de Maël RENOUARD (Grasset)
L'enfant céleste de Maud SIMONNOT (L'Observatoire)
Thésée, sa vie nouvelle de Camille de TOLEDO (Verdier)

  • Donnez à lire

Entre le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, et le 20 novembre, journée internationale des droits de l'enfant, les clients des librairies indépendantes participantes à l'opération ont la possibilité d'ajouter un livre jeunesse à leurs achats. 


Les ouvrages seront mis de côté par les libraires, récoltés à la fin du mois par le Secours Populaire puis redistribué aux enfants et adolescents accompagnés tout au long de l'année par l'organisme. Cette édition est organisée pour la quatrième fois par le Syndicat de la Librairie Française.

« Nous entendons dire régulièrement que les jeunes ne lisent pas, ou plus. Mais avant de déplorer quoi que ce soit, ne serait-il pas plus juste de s’inquiéter du fait que trop d’enfants et d’adolescents aient un accès limité au livre et n’en possèdent pas eux-mêmes ? », Maya Flandin (marraine à l'origine de l’opération, librairie lyonnaise Vivement Dimanche).
Visionner le reportage France 3

Cette opération solidaire est parrainée par François Busnel. En savoir plus et découvrir la liste des librairies participantes .

 

 

 

  • Les libraires et les conditions sanitaires 

Soucieux de votre protection et de celle de leurs équipes, les libraires se sont organisés pour vous offrir les meilleures conditions sanitaires d'accueil. Comme pour tous les lieux publics clos, le masque est dorénavant obligatoire en librairies à partir de 11 ans. Malgré ces contraintes, les ont à cœur de vos accueillir dans un lieu convivial, en gardant un esprit chaleureux.

Vous avez besoin de livres ? Les libraires ont plus que jamais besoin de vous ! Lisez, offrez des livres, soutenez les librairies indépendantes de votre région !