Réseau des libraires indépendants
en Auvergne-Rhône-Alpes

MENU
Portrait du libraire Librairie Il Était Une Fois

Librairie Il Était Une Fois

Portrait réalisé le 19/05/2021

local_library
location_on

23 rue Carnot - 63160 Billom

La librairie "Il était une fois" est située en plein cœur de la ville médiévale de Billom dans le Puy-de-Dôme. Partons à la rencontre de Morgane et Cyril, libraires passionnés, dénicheurs de pépites littéraires, dans un lieu propice à l'échange : le cœur de leur nouvelle librairie.

 Pourriez-vous présentez votre parcours ainsi que votre librairie ?


Morgane Merle-Bargoin :  En 2010, avec Cyril, mon époux, nous avons repris la librairie « Il Était Une Fois » créée, en 2006, par Anne Branger. À l'origine, c'était une toute petite librairie située dans les hauteurs de la ville de Billom à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand. Anne nous a accompagné pendant un an, avant de nous “passer la main”. La librairie est maintenant située dans le centre ville. Cette petite ville d’environ 5000 habitants a un secteur associatif très dynamique, et propose de nombreuses animations : des activités pour les plus jeunes, des résidence d'artistes, des débats et des projections... C'est un réel plaisir de travailler ici ! Notre métier est très varié de par ce lieu dynamique d'autant que notre clientèle est très variée et éclectique.


 Pour les 15 ans de la librairie vous avez décidé d'investir un nouveau local. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à déménager. Comment ont réagi vos clients? 


Morgane Merle-Bargoin :  La principale raison était le manque de place. Les 50 m2 dont nous disposions dans notre précédent local, ne nous permettaient pas de proposer des animations dignes de ce nom. Nous étions vraiment trop limités et avions du mal à mettre en valeur la qualité de notre offre.
Nous avions l'idée de déménager depuis quelques temps. Il a été difficile de trouver un local adapté à nos besoins, mais après un an et demi de travaux, nous avons enfin pu investir ce lieu, qui nous plaît beaucoup. Les clients sont ravis et leurs réactions ont été très chaleureuses. Ils sont heureux que nous puissions leur offrir un nouvel espace, agréable, lumineux et accessible aux personnes handicapées. Nous sommes vraiment passés à une autre échelle et c’est un vrai bonheur !


 Avec Cyril, votre conjoint et associé, comment arrivez-vous à concilier vie personnelle et professionnelle ?


Morgane Merle-Bargoin :  Cela se conjugue  très bien car lorsque nous nous sommes lancés dans cette aventure nous partagions déjà cette passion des livres et nous avions le désir de travailler et de passer du  temps ensemble. Étudiante, toutes mes bourses passaient dans les livres à la librairie des Volcans de Clermont-Ferrand notamment ! Nous avions cette envie commune de reprendre une librairie et cela n'aurait sûrement pas été possible si nous l'avions fait chacun de notre côté. Le fait que ce soit un vrai projet de vie fait que tout se passe très bien entre nous.


Avec la crise sanitaire, vos clients ont-ils modifié leurs habitudes de consommation ? 


Morgane Merle-Bargoin :  Au début du confinement et des restrictions de déplacement, le site de réservation Chez mon libraire nous a sauvé la vie ! Il nous a permis de centraliser toutes les commandes et de permettre aux clients d'assouvir leur désir de lecture. La crise a amplifié un phénomène déjà existant : une réelle envie de la part de nos clients d'acheter local. Nous avons pu collaborer avec des commerces de proximité tout en profitant d’un outil informatique très performant.
Aujourd'hui, les clients sont lassés d’être uniquement derrière leur ordinateur et de travailler de chez eux. Leur besoin de contact humain est bien là. Nous avons constaté une vraie évolution de la demande. Certains lecteurs, souhaitant s'évader, se changer les idées, prendre du temps, ou  tout simplement penser à autre chose qu'à tout ce qui se passait autour de nous, sont plutôt en demande de littérature.  A contrario, il existe une demande d'information. Notre rayon essais a connu une forte progression avec un lectorat qui cherche à comprendre le fonctionnement du monde et de la société et plus concrètement à ce qui se passe autour de lui. 


Quelles sont pour vous les qualités indispensables pour pratiquer l'activité de libraire ?


Morgane Merle-Bargoin :  La principale qualité pour être libraire c'est être curieux de tout ! De tous les sujets, sous toutes les formes, comme l'art ou l'actualité, etc. Il faut se nourrir de tout ça pour avoir  une vue de ce qui est publié et de ce que nos clients attendent. Il faut aussi avoir la curiosité du public et aimer cela. Etre libraire, c'est être un maillon entre l'offre (littéraire) et la demande (des lecteurs).
Si on n'aime pas un de ces deux aspects, il serait compliqué de travailler en librairie. Ce sont aussi ces particularités qui font que le métier de libraire est très riche. « Il Était Une Fois » est une librairie généraliste qui se doit d'être compétente dans le secteur de la littérature jeunesse, des albums, de la BD, des romans, des essais, etc. Nous ne sommes pas forcément très pointus pour chacun des rayons, mais nous essayons d'avoir une sélection personnelle et pertinente. Ce n'est pas notre bibliothèque que nous vendons, c'est vraiment une offre que nous proposons à des clients qu'il faut essayer de comprendre. La curiosité et cette relation aux autres est au cœur de notre savoir-faire.


Au moment où l'on fête les 40 ans de la loi Lang sur le prix unique du livre, quels sont vos arguments pour défendre une économie locale du livre et inciter les acheteurs à pousser la porte de votre librairie plutôt que de cliquer sur leur souris ? 


Morgane Merle-Bargoin :  Au cours de ces dernières années, nous nous sommes rendu compte que la manière dont nous consommions était un vrai acte militant. Nous décidons à qui nous donnons notre argent tout simplement.
Faire travailler les acteurs locaux, favoriser les circuits courts c'est nourrir tout ce tissu-là. Me concernant,  mes enfants sont scolarisés dans cette ville et  je fais travailler les producteurs, les commerçants et les artisans locaux. Ainsi, c’est un tissu sain qui se développe. Nous sommes tous solidaires les uns des autres sur un territoire. La population en a désormais pris conscience et un mouvement tend vers cela.
Il y a cette question aussi effectivement du contact humain… Me concernant, je fais ce métier  alors forcément j'en suis persuadée. Dans notre librairie, il y a du débat et de l'échange.  On y fait des rencontres. On sent de la chaleur, on échange un sourire. On se remémore un événement qui s'est passé ici, on discute avec des lecteurs qui ont aimé un livre, on peut même se disputer parce qu'on n’est pas d'accord sur un sujet. Ce sont de belles opportunités de rencontres qui ne peuvent arriver si l'on reste planté devant un écran. La crise sanitaire nous a tous contraint à travailler et faire des choses à distance, je pense qu'aujourd'hui on n'a plus besoin de ça ! Aujourd'hui on a envie de voir des gens en vrai ! 


Comment imaginez-vous l'avenir et l'évolution du métier de libraire ?


Morgane Merle-Bargoin :  Je l'imagine plutôt de manière positive, malgré les prédications anciennes sur la mort du livre et des librairies. Le contexte actuel, difficile, nous pousse à être plus exigeant. C'est déjà le cas dans l'édition où l'on ne conçoit pas uniquement des objets à moindre coût, mais au contraire, où se développe la fabrication de beaux objets.  Beaucoup d'éditeurs prennent le parti de moins publier mais de publier des ouvrages plus pointus, davantage dignes d’intérêt, avec la volonté de ne pas se disperser et de valoriser des publications plus qualitatives. 
C'est ce que les libraires comme nous essaient de proposer en faisant des choix plus pertinents. Nous évitons la présentation d'une offre exhaustive ou uniquement d'une offre dite “commerciale” (avec des ouvrages à gros tirages qui se vendent beaucoup), même s'il faut que ces livres soient là aussi pour répondre à la demande. Nous essayons donc d'être le plus pertinent possible dans notre sélection.

 

 

Propos recueillis par Chez Mon Libraire – Mai 2021.

Librairie Il Était Une Fois
23 rue Carnot
63 160 BILLOM
Tél : 04 73 68 34 98
Nombre de salariés : 2
Retrouvez la librairie sur Facebook 

La librairie Il Était Une Fois en images  

"Vitrine"
"Intérieur"
"Intérieur"